Relancée plusieurs fois depuis un an, nous envisagions de faire une randonnée de 5 à 7 jours en complete autonomie dans les régions reculées en France. Retardant en permanence, nous voilà décidés pour faire une semaine de rando à Belle Île en mer sur l’arrière saison 2007.

Début septembre 2007, temps magnifique pour une arrière saison. Nous n’en croyons pas nos yeux, nous décidons de partir pour une semaine divisée en 2 parties, l’une de 3-4 jours pour faire les sentiers à pieds la partie nord de l’île, et le reste pour visiter tranquillement la partie sud, avec le stop ou les bus comme locomotion, et une jolie petite maison au Potager à 10 minutes de marche du Palais pour dormir.

Départ de Combrit, dimanche 7H00

Les préparatifs effectués la veille nous font gagner beaucoup de temps, 2 heures de routes, 30 minutes pour trouver une place non limitée à 24h, 1H d’attente du bateau suivant car trop juste à notre goût pour courir le chercher.

Nous voilà sur le bateau à 10h45, les sacs chargés de nourriture, couchage, eau et rechanges… Personne n’a vomi, on arrose ça.

Arrivée à Le Palais 11H30

Nous sommes accueillis par mon oncle Yvon, et repartons sans délai sur le sentier de la mort qu’est Le palais – Sauzon. La pause déjeuner arrive très vite, nous mangeons sur le chemin.
Le sentier est très vallonné par ses nombreuses criques où mon ami planchiste et moi s’y haltons pour s’y rafraîchir. Après plusieurs heures de marche, nous arrivons à Sauzon, où nous devons faire le tour du port (2 à 3Km) juste pour traverser 10 mètres (une simple rive à l’autre). On arrose ça.

Première nuit à la pointe du cardinal

Nous trouvons un endroit pour poser notre tente à 15€ chez Lidle pas trop près des falaises, pas trop loin de Sauzon pour y revenir le lendemain matin (Lundi) pour y faire quelques courses ; mais peut être un peu trop près du sentier (2 mètres). Aucun ours n’a réussi à manger nos sacs et provisions, nous avons bien dormis et sommes réveillés par un groupe d’une trentaine de randonneurs qui, chacun à leur tour nous annonce le bonjour dans un épais brouillard… :)

Lundi, Réveil

Nous petit déjeunons parmi les passants, faisons quelques courses à Sauzon et profitons du dernier bar avant le retour au Palais.
Nous voilà repartis sur une bonne cadence avec 10 à 15 Kg sur le dos chacun, et découvrons enfin que mon téléphone peut faire des photos :

Étape Pointe des poulains

Un endroit plutôt touristique mais qui a aussi le mérite d’être très beau.

Pointe des poulain jusqu’à l’apothicairerie

De belles criques bien prononcées et des falaises vraiment imposantes.

Mardi, Port Coton

Là nous avons plus de mal à trouver un coin abrité puisque la côte ouest est très dégagée, il y a donc beaucoup de vent pour notre tente à usage plutôt unique. Nous nous invitons parmi les nids de faisans, (oops dans le noir on les voit pas, les oiseaux nous grondent pendant quelques heures…). Nous repartons dès le lever du jour. En route pour les aiguilles de Port Coton.

Retour au Palais

Arrivé aux aiguilles de port Coton, nous déjeunons avec une mouette que nous nommerons ici bernadette par souci de confidentialité. Puis nons faisons quelques kilomètres en direction de Goulphar et décidons de prendre la route pour Le Palais.
Petit retour qui en réalité prend plus de temps que prévu, nous nous haltons à divers points de repères : bars, thalasso, robinet d’eau, terrains, super U…
Après plusieurs heures nous arrivons enfin au Palais ou nous déposons nos bagages chez mon oncle.

Mercredi, Pause plage

Bien content de cette première rando, nous prenons enfin la route de la plage, nous somme le 11 septembre.

La mer reste « bonne », nous profitons du temps.

Jeudi, Excursion Nord

Partir sans avoir vu la côte sud de Belle Île aurait été tragique. Nous choisissons de nous rendre en navette à Locmaria après un essai en stop désastreux à l’heure de l’apero.
Nous profitons de ce magnifique paysage, s’arrêtons à une plage, et rentrons avec la navette prévue.

Une excursion bien sympa

Voici une randonnée qui m’a bien plu, l’île ne fait que 9Km par 18Km mais a plus de 90Km de sentiers côtiers. Si je devais refaire une rando, je reviendrais sur cette île qui possède une diversité incroyable de paysages sur si peu de pas !